Accéder au contenu principal

Cœur brodé pour fête des grands-mères



La fête des grands-mères est toujours un moment important dans la vie de famille. Elle célèbre celles dont leurs enfants sont devenus à leur tour parents. Et pour palier à ce côté commercial qui au final gâche un peu tout, quoi de mieux que du fait-main ? 
C'est pourquoi avec ma puce de 6 ans, nous avons réalisé ce cœur qui s'accroche à une poignée de porte. Je ne suis absolument pour rien dans la réalisation de cette broderie au point arrière. Non, ceci est bel et bien l'oeuvre de ma fille qui je dois bien l'avouer, m'a bluffée par sa dextérité. Cela a aussi flatté la brodeuse d'art que je suis de voir qu'à force de m'observer, sans même les faire, elle a acquis les bons gestes. 



Pour cette création unique à 4 mains et pour faciliter une des premières broderies de ma jeune élève, j'ai choisit un tissu en lin. Déjà parce que le lin est un tissu noble, mais aussi parce qu'il permet d'utiliser une aiguille à bout rond; ce qui limite considérablement le fait de se blesser, contrairement à une aiguille à bout pointu. 

Côté fil, il s'agit d'un fil Lumière (E135) de la marque DMC. J'étais d'abord réticente par rapport à ce fil car il n'est pas simple à utiliser du fait qu'il a ce côté métallisé et donc s'emmêle vite. Mais ce fil et surtout dans ce coloris, ça a été un vrai coup de cœur pour mon enfant. Alors elle a essayé et ça a été une pleine réussite. Tant sur le plan de la dextérité, que sur le plan de la régularité dans les points. Du coup, elle a choisit le E3837 pour le cœur central. Je ne peux que la féliciter du résultat des jolis cœurs qu'elle a brodé au point arrière, c'est à la fois une fierté pour la maman mais aussi pour la brodeuse d'art que je suis. 



Nous nous sommes questionnées auparavant sur ce que deviendrait cette broderie et nous avons décidé toutes les deux qu'elle deviendrait un petit coussin qui s'accroche à la poignée d'une porte. J'avais ce galon et ce ruban dans mes boîtes, ils ont été une évidence pour venir magnifier l'ensemble.

Je ne peux que vous encourager vous aussi dans la transmission de ce que vous savez faire. C'est aussi l'occasion de partager un bon moment qui créera des souvenirs avec votre enfant et qui lui montrera que le fait-main est synonyme de fait avec le cœur, loin des articles impersonnels que l'on peut trouver dans les magasins pour cette journée unique qu'est la fête des grands-mères.

Belle journée à vous qui me lisez et à bientôt,
Valérie Hacquin Créations.












Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Tutoriel, comment monter un métier à broder ?

Parce que faire un métier d'art c'est aussi le transmettre, je vous ai concocté un tutoriel sur la façon dont un métier à broder se monte pour faire avant tout de la broderie perlée de Lunéville, mais qui est aussi valable pour le point de Beauvais et la broderie traditionnelle à l'aiguille.

Ainsi, la broderie perlée de Lunéville est née en 1870 à Lunéville, en Lorraine, à proximité de Nancy, là où j'ai moi même été formée à la broderie d'art. C'est M. Louis Ferry Bonnechaux qui a eu l'idée de fixer des perles d'avance à l'aide d'un point de dentelle. Très utilisée en haute-couture, cette technique a la particularité de se travailler sur l'envers à l'aide d'un métier. Il doit être bien tendu afin de faciliter le travail, mais aussi pour que les deux mains soient libres. En effet, celle du dessus tient le crochet dit de Lunéville et, l'autre main en dessous, monte les fournitures.

A présent, suivez le guide et le montage d'un mé…

Vidéo broderie perlée de Lunéville : le point de vermicelle avec des paillettes, vu d'en dessous.

Cette semaine, je vous propose à nouveau une vidéo et à nouveau encore, je vous invite sous mon métier à broder.
Vous pourrez me voir en train de faire de la broderie perlée de Lunéville, plus précisément du point de vermicelle avec des paillettes rondes et des paillettes fleurs. Le point de vermicelle étant un point de remplissage qui consiste à tourner tout le temps les fournitures que l'on pose avec son crochet de Lunéville, en évitant les angles et les droites.  

Cette vidéo est aussi l'occasion d'illustrer le fait qu'en broderie perlée de Lunéville, on dit que la Lunévilleuse a des yeux au bout des doigts puisque comme vous le voyez ici, tout se fait sur l'envers du travail.

Je vous dis donc à bientôt et, je vous souhaite une belle journée,
Valérie Hacquin Créations.

Le point de vermicelle en broderie perlée de Lunéville

Aujourd'hui je vais vous parler du point de remplissage le plus fréquemment utilisé en broderie perlée de Lunéville : le point de vermicelle. 

Non, non, je ne vous parle pas de petites pâtes à mettre dans votre bouillon, mais bien d'un point réalisé au crochet de Lunéville.
Alors, le point de vermicelle, qu'est ce que c'est ? Il est utilisé pour couvrir une surface. Les fournitures sont posées en tournant, en évitant les angles et les droites. Comme presque tous les points en broderie perlée de Lunéville, il se brode sur l'envers, la difficulté résidant dans le fait qu'on ne le trace pas, on le réalise de tête. Lorsqu'il est achevé, l'étoffe doit être entièrement recouverte, et ne plus être visible du tout. Il ne faut aucun trou.
Les fournitures utilisées peuvent être des paillettes ou des cuvettes, comme dans les exemples de photos qui suivent avec "Diva" et "Lovely".




Mais le point de vermicelle peut aussi se réaliser uniquement avec u…