Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du mai, 2017

Stage de broderie perlée de Lunéville aux dentellières d'Alençon.

Petit compte rendu sur le stage de broderie perlée de Lunéville que j'ai eu l'honneur de donner aux dentellières du point d'Alençon. Ainsi, les 22 et 23 mai 2017 j'ai initié 7 personnes à cette technique séculaire de broderie d'art. 

La première matinée a été consacrée au montage du métier à broder avec de la singalette. Montage parfois un peu difficile du fait de métier un peu petit, mais on trouve toujours une solution. C'était aussi l'occasion de faire découvrir à mes "élèves" un montage avec tire-bords. 




L'après midi, il a été question du bon maintien du crochet de Lunéville, puis de broder avec du fil à gant, mais sans fournitures. Un peu dans tous les sens afin que chacune puisse voir comment cela se passe.








Cours de broderie d'art : broderie perlée de Lunéville, point de Beauvais et broderie traditionnelle

Parce que transmettre son savoir-faire est essentiel, je vous propose de vous initier à trois techniques de broderie d'art : la broderie perlée de Lunéville, le point de Beauvais et la broderie traditionnelle dite "à l'aiguille".



 Je vous propose de vous recevoir dans mon atelier, situé à proximité de Nancy (54). Que vous soyez débutant(e) ou confirmé(e), les cours seront adaptés à votre niveau. Chaque stage comprend tout le matériel nécessaire à la technique que vous aurez choisit.

    Pour les groupes, comités d'entreprise, professionnels je peux aussi me déplacer. N'hésitez pas à me faire part de votre demande en me contactant.

    Si vous souhaitez en savoir plus les cours de broderie d'art que je donne, je vous invite à consulter la page dédiée à cet effet sur mon site, en suivant ce lien.





Portrait d'une brodeuse d'art, mais pas que : Valérie Hacquin

Impossible de donner vie à ce nouveau blog sans me présenter.
Alors qui suis-je ? Souvent surnommée "La rouge" en raison de ma profonde passion pour cette couleur que je porte quotidiennement, je me définis comme une créatrice de mode, mais aussi comme une brodeuse d'art.

  Ainsi, j'ai une trentaine d'années, je vis et travaille dans mon atelier de brodeuse d'art qui est situé dans un beau village lorrain, à proximité de Nancy.
La création a toujours fait partie de mon paysage mais surtout c'est sans aucun doute ma raison d'être. "Je vis donc je crée", tel pourrait être mon credo. Mon parcours d’étudiante le confirme, puisqu'après une formation en arts plastiques j'ai réalisé mon rêve de petite fille en suivant des études de Design de mode, pour ensuite me tourner vers la broderie d'art.

  J'ai eu un véritable coup de cœur pour la broderie perlée de Lunéville lors d'une visite du Lycée Paul Lapie à Lunéville durant mes ét…

Escarpin brodé au point de Beauvais, à l'aiguille et en broderie perlée de Lunéville

Comme presque toutes les femmes ( car il y a toujours des exceptions ), je voue un véritable culte aux chaussures. Déjà durant mes études en design de mode, j'avais choisit de faire mon stage chez un designer d'accessoires de mode. Et puis, quand j'ai passé mon CAP de broderie d'art, l'idée m'est venue de revisiter mes premières illustrations de mode, non plus en les dessinant mais en les brodant. Depuis, je suis connue dans le paysage de la broderie d'art comme "la fille aux chaussures".

Ainsi, aujourd'hui j'ai choisit de vous montrer une pièce que j'affectionne particulièrement : "Ravissante". Il s'agit d'un escarpin à bout ouvert brodé sur du lin. Je l'ai réalisé en mêlant trois techniques de broderie d'art : la broderie perlée de Lunéville, le point de Beauvais et la broderie traditionnelle. Les fleurs sont en papier, une cordelette en velours ras de couleur blanche délimite les contours et des points d…

Astuce de brodeuse d'art : bien se tenir devant son métier à broder et éviter le mal de dos

Parce que la broderie doit toujours se faire avec plaisir, voici la position qu'une brodeuse doit adopter face à son métier à broder :
 - Le corps doit être droit, face au métier
 - Les reins sont calés contre le dossier et la chaise
 - L'avant bras sur le métier
 - Le siège doit être adapté, réglable et bien réglé afin de permettre à la brodeuse de prendre une position aussi peu fatigante que possible.

J'espère que ces recommandations vous aideront. Pour en savoir plus sur la broderie d'art et notamment sur la broderie perlée de Lunéville, je vous invite à consulter cette page. A bientôt !


La broderie perlée de Lunéville

Très appréciée mais encore trop méconnue, elle est partout sur les podiums, et pourtant il est encore difficile de mettre un nom sur cette technique séculaire de broderie d'art. Elle ? C'est la broderie perlée de Lunéville. A ne pas confondre avec la broderie de Lunéville d'ailleurs.


Ainsi, la broderie perlée de Lunéville est née en 1870 lorsque le patron de la maison Ferry Bonnechaux, M. Louis Ferry, imagina d'enfiler les perles d'avance et de fixer le fil qui les tient en faisant un point de dentelle.

Pour réaliser ce point dit de "Lunéville", on utilise un crochet. Le travail se fait avec un métier à broder. Ce métier à broder (cf aussi photos) est composé de deux barres en bois garnies de toile forte avec des mortaises à chaque extrémité, dans lesquelles viendront se glisser deux lattes plates et étroites, qui tiendront le tissu. L'ensemble sera posé sur deux tréteaux.

Une fois le support monté, la brodeuse s'assied face à son métier. Une de ses …