Accéder au contenu principal

Portrait d'une brodeuse d'art, mais pas que : Valérie Hacquin

Valérie Hacquin, créatrice et brodeuse d'art, c'est moi !


   Impossible de donner vie à ce nouveau blog sans me présenter.
Alors qui suis-je ? Souvent surnommée "La rouge" en raison de ma profonde passion pour cette couleur que je porte quotidiennement, je me définis comme une créatrice de mode, mais aussi comme une brodeuse d'art.

  Ainsi, j'ai une trentaine d'années, je vis et travaille dans mon atelier de brodeuse d'art qui est situé dans un beau village lorrain, à proximité de Nancy.
La création a toujours fait partie de mon paysage mais surtout c'est sans aucun doute ma raison d'être. "Je vis donc je crée", tel pourrait être mon credo. Mon parcours d’étudiante le confirme, puisqu'après une formation en arts plastiques j'ai réalisé mon rêve de petite fille en suivant des études de Design de mode, pour ensuite me tourner vers la broderie d'art.

  J'ai eu un véritable coup de cœur pour la broderie perlée de Lunéville lors d'une visite du Lycée Paul Lapie à Lunéville durant mes études en Design de mode. Et c'est donc là que j'ai suivie ma formation de brodeuse d'art où j'ai encore eu un coup de foudre pour une autre technique de broderie d'art : le point de Beauvais. Un petit côté cœur d'artichaut peut être ?

    Forte de toutes mes expériences et de mon parcours, je suis aujourd'hui à la tête de ma petite entreprise d'artisanat d'art : Valérie Hacquin Créations. J'ai plaisir à vous proposer mes créations mêlant couture et broderie d'art, mais aussi à vous accompagner dans vos projets sur-mesure. Cela à travers un univers toujours coloré, respectueux de techniques séculaires que je souhaite aussi transmettre à travers des cours de broderie d'art. Et c'est aussi dans ce but de partager avec vous, que je vous propose presque à chaque fois que j'expose une démonstration de broderie de perlée de Lunéville.

    Si je suis brodeuse d'art, je suis aussi maman et c'est grâce à cela que je vous proposerai aussi de temps à autre des "Jolies choses pour petite fille" à travers la référence "Elina blue". Des robes, des chèches, des tutoriels très simples de customisation...la création est partout dans ma vie.

    Enfin, je terminerai par ce proverbe chinois qui résume très bien l'idée que je me fais de mon travail : "Choisis un métier que tu aimes et, tu n'auras pas à travailler un seul jour de ta vie.".


Mon Parcours résumé en trois photos









Posts les plus consultés de ce blog

Vidéo broderie perlée de Lunéville : le point de vermicelle avec des paillettes, vu d'en dessous.

Cette semaine, je vous propose à nouveau une vidéo et à nouveau encore, je vous invite sous mon métier à broder.
Vous pourrez me voir en train de faire de la broderie perlée de Lunéville, plus précisément du point de vermicelle avec des paillettes rondes et des paillettes fleurs. Le point de vermicelle étant un point de remplissage qui consiste à tourner tout le temps les fournitures que l'on pose avec son crochet de Lunéville, en évitant les angles et les droites.  

Cette vidéo est aussi l'occasion d'illustrer le fait qu'en broderie perlée de Lunéville, on dit que la Lunévilleuse a des yeux au bout des doigts puisque comme vous le voyez ici, tout se fait sur l'envers du travail.

Je vous dis donc à bientôt et, je vous souhaite une belle journée,
Valérie Hacquin Créations.

Tutoriel, comment monter un métier à broder ?

Parce que faire un métier d'art c'est aussi le transmettre, je vous ai concocté un tutoriel sur la façon dont un métier à broder se monte pour faire avant tout de la broderie perlée de Lunéville, mais qui est aussi valable pour le point de Beauvais et la broderie traditionnelle à l'aiguille.

Ainsi, la broderie perlée de Lunéville est née en 1870 à Lunéville, en Lorraine, à proximité de Nancy, là où j'ai moi même été formée à la broderie d'art. C'est M. Louis Ferry Bonnechaux qui a eu l'idée de fixer des perles d'avance à l'aide d'un point de dentelle. Très utilisée en haute-couture, cette technique a la particularité de se travailler sur l'envers à l'aide d'un métier. Il doit être bien tendu afin de faciliter le travail, mais aussi pour que les deux mains soient libres. En effet, celle du dessus tient le crochet dit de Lunéville et, l'autre main en dessous, monte les fournitures.

A présent, suivez le guide et le montage d'un mé…

Qu'est ce que je brode en ce moment ?

Cette semaine je vous propose une immersion dans mon atelier de brodeuse d'art. En effet, une nouvelle illustration brodée est en cours de réalisation, ce qui me donne l'occasion de vous montrer la façon dont je travaille.


   Le point de départ de cette pièce exclusivement réalisée en broderie perlée de Lunéville est le cœur. J'ai donc dessiné un cœur, que j'ai ensuite stylisé à mon goût. Puis j'ai cherché des fournitures. Mon choix s'est arrêté sur : des tubes diamantés argent, des cuvettes étincelles vieux rose, des paillettes argent mat, du tissu, des perles facettées bronzes. Tout cela sera réalisé sur un beau satin froissé blanc.
  Le métier à broder est à présente monté, le travail peut commencer ! Je pose d'abord mes tubes diamantés sur tout le contour. Pour vous qui me lisez, les tubes en broderie perlée de Lunéville demande qu'il y ait un espace entre chacun d'entre eux, contrairement aux perles. Puis, place au point de vermicelle, avec ce…