Accéder au contenu principal

Masques barrière, que faire si je n'ai plus d'élastique ?



Parce que chacun doit contribuer comme il le peut et à hauteur de ses compétences en cette crise sanitaire grave que nous traversons avec le Covid19, le 5 avril 2020 j'ai décidé de me porter volontaire dans la fabrication gracieuse de masques barrière répondant aux exigences AFNOR pour les gens de ma commune de Villey St Etienne en Meurthe et Moselle. 


Ainsi, grâce aux conseils avisés de l'Atelier des gourdes, et comme de nombreuse autres personnes, j'ai facilement pu réaliser mon premier masque. 
Le matériel que j'utilise est sans aucun doute le même que vous : du coton, du fil et de...l'élastique. Et c'est justement ce dernier qui pose pas mal de problèmes, notamment parce que c'est devenu une denrée rare, très recherchée et parfois à des prix ou des délais de livraison qui dépassent l'entendement. 
Donc, toujours sur les conseils de l'Atelier des gourdes, j'ai récupéré de la maille t.shirt afin de pouvoir me passer de ce fameux élastique quand je n'en ai plus. J'en ai découpé dans deux coloris différents : un pour femme, un pour homme. J'en ai tiré deux bobines et je dois dire que c'est très facile à faire et très agréable à coudre aussi (à l'heure où je vous écris, une gentille voisine m'en a fait don de 10 mètres hier soir. Oh joie !).



Je vous montre les modèles que j'ai réalisé à partir de ces bandes : un modèle homme avec des liens à nouer et, deux modèles femme. Pour ces derniers, vous verrez que j'ai fait des liens mais aussi comme pour les élastiques qui passent derrière les oreilles. Cela évitera sans aucun doute l'inconfort pour celles et ceux qui ne supportent pas nos amis les élastiques.

Voilà, je consacrerai bientôt un nouvel article aux mesures que j'ai créé pour les petits enfants jusqu'à 7 ans, et les enfants jusqu'à 12 ans.
Je terminerai en félicitant toutes les petites mains qui donnent de leur temps et de leur matériel sans compter afin de réaliser masques, calots et blouses. Un grand merci !

Belle journée à vous qui me lisez et portez vous bien !
Valérie Hacquin Créations.
















Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Patrons gratuits masque barrière pour enfants de 3 à 12 ans

Indispensables ou pas, un vaste débat s'est ouvert sur l'utilité des masques barrière en tissu. Personnellement, je préfère prévenir que guérir et c'est pour cela que je me suis lancée bénévolement dans cette aventure en proposant aux gens de ma commune des masques à ceux qui le souhaitent.  Si on trouve facilement les dimensions pour confectionner un masque adulte qu'il soit pour femme ou pour homme, en revanche; pour les enfants, il n'y a pas grand chose. Et la question de la taille s'est vite posée avec les parents de ma commune qui m'en ont demandé pour leurs bambins. Je vous avais dit dans mon  billet précédent  que je partagerai avec vous les tailles que j'ai défini. Aujourd'hui, je tiens ma promesse !  Tout d'abord, place aux "Mini Kids", c'est à dire les petits enfants de 3 à 7 ans. Avant 3 ans, il y a trop de risques d'étouffement et c'est pour cela que je ne vous proposerai pas de taille co

Tutoriel, comment monter un métier à broder ?

Parce que faire un métier d'art c'est aussi le transmettre, je vous ai concocté un tutoriel sur la façon dont un métier à broder se monte pour faire avant tout de la broderie perlée de Lunéville , mais qui est aussi valable pour le point de Beauvais et la broderie traditionnelle à l'aiguille . Ainsi, la broderie perlée de Lunéville est née en 1870 à Lunéville, en Lorraine, à proximité de Nancy, là où j'ai moi même été formée à la broderie d'art. C'est M. Louis Ferry Bonnechaux qui a eu l'idée de fixer des perles d'avance à l'aide d'un point de dentelle. Très utilisée en haute-couture, cette technique a la particularité de se travailler sur l'envers à l'aide d'un métier. Il doit être bien tendu afin de faciliter le travail, mais aussi pour que les deux mains soient libres. En effet, celle du dessus tient le crochet dit de Lunéville et, l'autre main en dessous, monte les fournitures. A présent, suivez le guide et le montage d'

Le point de vermicelle en broderie perlée de Lunéville

Aujourd'hui je vais vous parler du point de remplissage le plus fréquemment utilisé en broderie perlée de Lunéville : le point de vermicelle.  Non, non, je ne vous parle pas de petites pâtes à mettre dans votre bouillon, mais bien d'un point réalisé au crochet de Lunéville. Alors, le point de vermicelle, qu'est ce que c'est ? Il est utilisé pour couvrir une surface. Les fournitures sont posées en tournant, en évitant les angles et les droites. Comme presque tous les points en broderie perlée de Lunéville, il se brode sur l'envers, la difficulté résidant dans le fait qu'on ne le trace pas, on le réalise de tête. Lorsqu'il est achevé, l'étoffe doit être entièrement recouverte, et ne plus être visible du tout. Il ne faut aucun trou. Les fournitures utilisées peuvent être des paillettes ou des cuvettes, comme dans les exemples de photos qui suivent avec " Diva " et " Lovely ". Mais le point de vermicelle peut aussi se réalise